Primaire à droite : Alain Juppé gagne des points après le débat, selon un sondage Odoxa pour franceinfo

Selon un sondage Odoxa pour franceinfo révélé vendredi 14 octobre, 60% des Français estiment au lendemain du premier débat de la primaire qu'Alain Juppé est la plus grande chance de la droite de remporter l'élection présidentielle. 

Alain Juppé sur TF1 lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 13 octobre 2016
Alain Juppé sur TF1 lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 13 octobre 2016 (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Un bond de cinq points. Suite au premier débat de la primaire de la droite et du centre, qui s'est tenu jeudi 13 octobre au soir, la part des Français estimant qu'Alain Juppé est l'homme capable de faire gagner la droite à l'élection présidentielle de 2017, est passée de 55% à 60%. Ce chiffre ressort d'un sondage Odoxa pour franceinfo révélé vendredi 14 octobre. Parmi les sympathisants de droite, ce pourcentage monte à 62%, soit un bond de sept points pour le maire de Bordeaux. "Alain Juppé est le grand gagnant de la soirée" estime Gael Sliman, directeur de l'institut de sondage Odoxa. "Avec 5 points de plus après le débat, il a renforcé sa stature de meilleur candidat de la droite" conlut-il. 

De quoi inquiéter Nicolas Sarkozy. L'ancien président était déjà largement distancé avant la tenue du débat, seuls 20% des Français sondés estimant qu'il était en mesure de faire gagner la droite. Au lendemain de la confrontation avec ses six concurrents, Nicolas Sarkozy perd deux points (18%). 

Nicolas Sarkozy avait besoin de renverser la table, ça n'a pas fonctionné !Gael Sliman, directeur de l'institut de sondage Odoxasur franceinfo

Le score de Nicolas Sarkozy est d'autant plus inquiétant pour lui que sa prestation a été encore moins bien perçue par les sympathisants de droite (-5 points). "Mais il reste quand même numéro 2, loin devant ses autres concurrents" note Gael Sliman. 

Bruno Le Maire doublé par François Fillon 

Autre enseignement de cette enquête : la contre-performance de Bruno Le Maire, qui perd 3 points parmi les sympathisants de droite (4%)... et se voit doubler par François Fillon (6%), désormais en troisième position. "On a senti Bruno Le Maire pas tellement à l'aise dans cet exercice alors que Francois Fillon a déroulé" explique Gael Sliman, le directeur de l'institut de sondage Odoxa. "Sur ce débat, c'est bien l'ancien Premier ministre qui a marqué le plus de points pour la place de troisième homme". 

Quant à Jean-Frédéric Poisson, il double son capital séduction auprès des Français (de 1% à 2%)  mais il perd tout son crédit auprès des électeurs de droite. Jean-François Copé, lui, stagne dans l'opinion des sympathisants de droite, là où Nathalie Kosciusko-Morizet, perd 1 point.

Ce sondage Odoxa pour franceinfo a été réalisé auprès d'un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Parmi cet échantillon, 500 personnes ont été interrogées par Internet avant le débat, jeudi 13 octobre, et 503 personnes ont été interrogées par Internet après le débat, vendredi 14 octobre.