Présidentielle 2022 : "Nos régions se dévitalisent car notre industrie est au plus bas", estime Denis Payre, candidat à la primaire de la droite

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Présidentielle : "Aujourd'hui, des régions sont dévitalisées car notre industrie est au plus bas", estime Denis Payre, candidat à la primaire Les Républicains
Article rédigé par
France Télévisions

L'entrepreneur était l'invité de "24h politique" sur franceinfo. Il a réagi aux propos du ministre Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire s'est félicité, vendredi 30 juillet, au micro de France Inter, d'une "performance exceptionnelle de l'économie française" suite à la publication des indicateurs de l'Insee, avec une hausse de 0,9% du produit intérieur brut (PIB). Le ministre de l'Economie a réaffirmé que l'objectif était "de protéger les entreprises et les salariés". Mais l'entrepreneur Denis Payre, candidat à la primaire de la droite, se montre moins optimiste.

Invité mercredi 1er septembre de l'émission "24h politique" sur la chaîne franceinfo, Denis Payre a rappelé que "nos entreprises" étaient "25% moins rentables que la moyenne des entreprises européennes car notre Etat prélève 140 milliards d'euros de plus" en impôts. Le candidat de droite à la présidentielle a par ailleurs alerté sur le fait qu'"aujourd"hui, on perd des entreprises industrielles" et que "nos régions se dévitalisent car notre industrie est au plus bas"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la droite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.