Cet article date de plus d'un an.

Présidence des Républicains : "l'avenir de la droite ne passera pas par ce parti", cingle Marion Maréchal, vice-présidente de Reconquête

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Des trois candidats à la présidence de LR, Eric Ciotti, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié, la vice-présidente de Reconquête donné sa préférence pour le sénateur vendéen.

Interrogée sur le premier tour de l'élection à la présidence des Républicains, Marion Maréchal, vice-présidente exécutive de Reconquête!, a déclaré dimanche 4 décembre sur franceinfo que Bruno Retailleau avait sa préférence pour prendre la tête du parti, plutôt qu’Éric Ciotti ou Aurélien Pradié, les deux autres candidats. "Il y a des choses à faire ensemble" car "il y a des points de convergence idéologique" avec le tenant de l'aile conservatrice-libérale du parti Les Républicains (LR), a affirmé Marion Maréchal.

>> ENTRETIEN. Présidence des Républicains : "Ils doivent faire passer des messages", estime le politologue Bruno Cautrès, pour enrayer leur "chute vertigineuse"


"Sur cette fin de campagne, j'ai trouvé que Bruno Retailleau avait fait un certain nombre d'interviews que j'ai trouvé bien posées, construites, réfléchies et vraiment intéressantes"
, a-t-elle ajouté. Mais, ce qui est sûr pour Marion Maréchal, c’est que "l’avenir de la droite ne passera pas par le congrès des Républicains ou même par ce mouvement". LR, est un parti "en déclin" qui "date de Chirac", estime-t-elle. "Soit ils font une alliance avec Macron, ce qui manifestement est refusé par tous, soit ils font une alliance avec nous et avec Reconquête!, ce qui pour l'instant est refusé aussi", a-t-elle souligné avant de poursuivre : "Nous incarnons aujourd'hui une ligne que personne d'autre n'incarne : celle de ce qu'on appelle la droite civilisationnelle".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.