Cet article date de plus de quatre ans.

Nicolas Sarkozy a qualifié son électorat de "ploucs", selon "L'Obs"

Le candidat à la primaire à droite a tenu ces propos lors d'un déjeuner au siège de l'AFP, rapporte l'hebdomadaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Toulon (Var), le 21 octobre 2016. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Une petite phrase qui risque de déplaire aux électeurs. Nicolas Sarkozy a qualifié son électorat de "ploucs", lors d'un déjeuner au siège de l'Agence France Presse (AFP) mardi, affirme L'Obs, vendredi 21 octobre. "Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs", a-t-il déclaré, selon plusieurs journalistes de la rédaction. L'ex-chef de l'Etat aurait également critiqué ses adversaires à la primaire à droite ainsi que Marine Le Pen, qualifiée d'"épaisse""vulgaire" et "dépressive". 

Une plainte pour diffamation

L'AFP, contactée par L'Obs, a confirmé que le candidat à la primaire à droite s'était rendu mardi au siège de l'agence, à Paris, pour déjeuner. La direction a toutefois refusé de "faire des commentaires sur des propos off".

L'entourage de Nicolas Sarkozy a en revanche opposé un "démenti formel". "On veut le mettre au même niveau que François Hollande, c'est scandaleux, il n'a jamais dit ça", ont assuré des proches à l'hebdomadaire, en faisant référence aux propos du président de la République sur les "sans-dents".

Dimanche, l'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, a indiqué déposer plainte pour diffamation à la suite des "propos mensongers" attribués à son client.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.