Le Foll : Sarkozy a "un projet extrêmement dur pour la droite"

Stéphane Le Foll, invité du Grand Soir 3 ce mardi 23 août, réagit aux propositions de baisses d'impôt des candidats à la présidentielle Nicolas Sarkozy et Arnaud Montebourg.

France 3

"Les baisses d'impôt proposées par Nicolas Sarkozy, c'est bis repetita par rapport à ce qui avait été fait. Elles sont traditionnellement au profit des ménages aisés", commente Stéphane Le Foll ce mardi soir dans le Grand Soir 3.

Le porte-parole du gouvernement concède qu'il a "du mal à comprendre les propositions d'Arnaud Montebourg. Si je prends l'exemple de l'équilibre dans la pression fiscale entre les revenus du capital et les revenus du travail, défendu par les socialistes et Arnaud Montebourg, elle a été mise en oeuvre", explique-t-il. "Neuf millions de ménages sont déjà exonérés de l'impôt", rappelle le ministre. "Arnaud Montebourg devra donner plus de précisions. Je ne vois pas très bien de quoi il parle".

Sarkozy "n'a surpris personne"

Sur l'annonce de la candidature à la primaire de la droite de Nicolas Sarkozy, Séphane Le Foll refuse de confier la réaction de François Hollande. Toutefois, le ministre consent à dire "que "ça ne surprend personne et qu'elle était largement anticipée par ses rivaux". Selon lui, "Nicolas Sarkozy est en train de poser sur la table un projet pour une droite extrêmement dur, dur sur les propositions sociales, dur contre le modèle social républicain, dur sur la question des impôts et dur sur un certain nombre de sujets et de valeurs".

Le JT
Les autres sujets du JT
Stéphane Le Foll, le 27 juillet 2016 à Paris. 
Stéphane Le Foll, le 27 juillet 2016 à Paris.  (BERTRAND GUAY / AFP)