Cet article date de plus de quatre ans.

Le directeur de campagne de Sarkozy fait rire les internautes avec un tweet sur "ses jeunes années" bercées par Astérix

Gérald Darmanin, qui dirige la campagne de Nicolas Sarkozy pour la primaire à droite, tentait d'appuyer les propos de l'ex-chef de l'Etat sur "nos ancêtres les Gaulois".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy pour la primaire à droite, Gérald Darmanin, à Vendôme (Loir-et-Cher), le 8 septembre 2016. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Après Nicolas Sarkozy et nos "ancêtres les Gaulois", c'est au tour de Gérald Darmanin de faire la joie des réseaux sociaux avec un lien un peu rapide entre sa lecture de la BD Astérix et ses ascendants "culturellement gaulois".

Directeur de campagne de l'ancien président de la République, le maire Les Républicains de Tourcoing (Nord) est en effet monté mardi au créneau sur Twitter pour défendre le candidat à la primaire de droite. Succès mitigé, dont voici un récapitulatif en trois actes.

Acte 1. Darmanin tweete : "Petit, mes parents bercèrent mes jeunes années avec Astérix."

Retour à la genèse du tweet. A partir du moment où l'on devient français, "l'on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois", affirme lundi soir Nicolas Sarkozy en meeting à Franconville (Val-d'Oise). Mardi, les professeurs d'histoire nuancent fortement les affirmations du candidat à la présidentielle de 2017, lui expliquant (entre autres) que nos ancêtres n'étaient pas tous des Celtes chevelus et moustachus... Qu'importe : mardi, Gérald Darmanin défend sur Twitter la position de Nicolas Sarkozy, dont il est le directeur de campagne.

En deux tweets, il affirme que "l'école de la République" l'a éduqué "dans l'histoire de Clovis et de Napoléon", même si ses deux grands-pères sont nés "de l'autre côté de la Méditerranée". Et surtout, ajoute-t-il : "Petit, mes parents bercèrent mes jeunes années avec Astérix et Obélix. Mes ancêtres étaient culturellement gaulois. Et j'en suis heureux."

Acte 2. "Petit" et son grand succès sur Twitter

Ce second tweet amuse plusieurs journalistes, qui s'empressent de le parodier sur Twitter.  Hugo Clément (de l'émission "Quotidien" sur TMC), Guillaume Ledit (de L'Express), Jonathan Parienté (du Monde) ou Amaury Guibert (de France 2) font quelques raccourcis loufoques entre BD d'enfance et références culturelles sur leurs ascendants :

Acte 3. Les politiques s'en mêlent

Certains politiques se joignent aux rieurs, comme Cécile Duflot, toujours réactive sur Twitter. La candidate à la primaire du parti EELV publie une photo de Casimir, la mascotte de "L'île aux enfants" (une émission jeunesse culte de la fin des années 1970), avec cette question :

Les plus malins n'ont pas manqué de remarquer la prédominance du vert dans l'image.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.