Cet article date de plus de quatre ans.

En images Pains au chocolat, "casse-toi pov'con"... Le premier tour de la primaire à droite vu par les dessinateurs

Les résultats de la soirée électorale de dimanche ont donné quelques idées aux caricaturistes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des dessins de caricaturistes à l'issue du premier tour de la primaire à droite, le 20 novembre 2016. (TWITTER / FRANCEINFO)

La primaire à droite a inspiré plus d'un dessinateur de presse. Que ce soit le triomphe surprise de François Fillon, la défaite de Nicolas Sarkozy ou le score négligeable de Jean-François Copé, la soirée électorale de dimanche 20 novembre a donné quelques idées aux caricaturistes. Franceinfo vous propose un rapide tour d'horizon de leur production.

>> DIRECT. Suivez les réactions au résultat surprenant du premier tour

Les adieux de Nicolas Sarkozy

La défaite de l'ancien chef de l'Etat, arrivé troisième et largement distancé par François Fillon et Alain Juppé, a été un sujet largement commenté. Certains dessinateurs rappellent des citations malheureuses de l'ancien président des Républicains, quand d'autres imaginent sa colère... derrière les larmes qu'il semble avoir retenues pendant son discours. 

Encore une leçon pour les sondeurs ? 

S'ils avaient bien vu la remontée de François Fillon dans les dernières semaines de campagne, les sondeurs n'avaient pas franchement tablé sur une victoire de l'ancien Premier ministre, et surtout pas avec une avance aussi élevée. Après le Brexit ou la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis, les caricaturistes n'ont pas raté l'occasion de pointer du doigt les sondages.

François Fillon bouleverse le paysage 

Le premier tour de la primaire a donné l'occasion aux dessinateurs de railler la personnalité et les passions de l'ancien Premier ministre, de rappeler sa proximité avec la Manif pour tous, ou de tacler la marque Michel et Augustin, accusée d'être trop proche du candidat et de ses idées

Et que deviennent les autres candidats battus ? 

Jean-François Copé se consacrant à la viennoiserie ou Nathalie Kosciusko-Morizet vivant un nouveau "moment de grâce" dans les transports en commun... Voici l'avenir que prédisent les dessinateurs de presse aux candidats qui ont échoué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la droite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.