EN IMAGES. A droite, la primaire des piques, des attaques et des coups bas

Entre ceux qui rappellent à Nicolas Sarkozy ses mises en examen et ceux qui soulignent l'âge d'Alain Juppé, les prétendants à la candidature à droite n'ont de cesse de se lancer des piques.

A les écouter s'écharper, on en oublierait presque qu'ils sont dans le même camp. En campagne pour obtenir l'investiture présidentielle, les candidats de la primaire de la droite multiplient les attaques ad hominem. Ils se reprochent tour à tour leur âge, leurs casseroles politiques ou leur positionnement politique. Et pour se départager, les meilleurs ennemis n'hésitent pas à sortir l'artillerie lourde.

>> Primaire à droite : suivez en direct le premier débat télévisé ente les candidats 

Franceinfo a compilé quelques-unes des attaques les plus marquantes. Cliquez sur l'image pour découvrir une nouvelle amabilité entre candidats.