Cet article date de plus de cinq ans.

4 Vérités - Bayrou pense "impossible" qu'il soit le Premier ministre de Juppé

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
bayrou
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

François Bayrou est l'invité de Caroline Roux sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce jeudi 6 octobre.

François Bayrou, dans les 4 Vérités ce jeudi matin, confirme qu'il ne se présente pas à la présidentielle : "J'ai beaucoup de choses à dire et j'ai bien l'intention de les dire, mais une échéance aussi importante qu'est la présidentielle, on ne la vit pas que pour soi-même, que pour se faire plaisir".

Le président du MoDem a répété son envie de voir Alain Juppé élu président sans arrière-pensée politicienne puisqu'il pense que "c'est impossible que je sois Premier ministre parce que le Premier ministre doit être issu du parti le plus important de la majorité". Selon lui, "tous les représentants du centre se retrouveront autour d'Alain Juppé et à 90%, l'électorat du centre" votera pour ce candidat lors de la primaire de la droite.

"Sarkozy, Hollande, Le Pen sont des impasses"

Interrogé pour savoir si le maire de Bordeaux n'était pas "le candidat de l'anti-sarkozysme", le maire de Pau a répondu : "oui", il est "aussi" le candidat de l'anti-sarkozysme". Et d'assurer : "Il y a dans l'opinion une prise de conscience à laquelle j'ai longtemps participé, qui est qu'un certain nombre d'excès et de dérives de Nicolas Sarkozy nuisent à la fonction".

Mais François Bayrou prévient : Si jamais la primaire de la droite consacrait Nicolas Sarkozy et pas Alain Juppé, invité de l'Émission politique sur France 2 ce jeudi soir, il se présentera "probablement" à la présidentielle. "Il ne faut pas laisser Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen comme seules solutions pour les Français. Il y a des millions de Français qui ne s'y retrouvent pas s'ils n'ont que ces trois bulletins de vote devant eux parce que ces trois bulletins représentent trois impasses".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.