Municipales à Paris : Rachida Dati annonce son programme qui privilégie "la tranquillité et la propreté"

L'actuelle maire du 7e arrondissement propose notamment d'armer la police municipale, faisant de la sécurité l'un des autres grands axes de sa campagne. 

Rachida Dati, lors de son premier meeting de campagne pour élections municipales 2020 à Paris, le 7 novembre 2019. 
Rachida Dati, lors de son premier meeting de campagne pour élections municipales 2020 à Paris, le 7 novembre 2019.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Police municipale armée, triplement du nombre de caméras, davantage de pouvoirs des maires d'arrondissement...Rachida Dati, la candidate du parti Les Républicains, a exposé samedi 22 février les principaux points de son programme pour les élections municipales 2020 à Paris, dans les colonnes du Parisien.

Ses propositions phares concernent d'abord la sécurité. L'actuelle maire du 7e arrondissement propose une police municipale de 3 400 agents (contre 2 900 actuellement) "avec armes létales, gilets pare-balles et flotte de véhicules sérigraphiés, équipés de sirène et de gyrophare". Rachida Dati souhaite également multiplier par trois le nombre de caméras de vidéosurveillance, en les faisant passer de 1 360 à 4 000 d'ici la fin de la mandature.

Concernant la propreté, autre thématique chère à la candidate de droite, elle propose de "développer la mécanisation des tâches, généraliser des outils modernes, comme des poubelles compactantes qui ne débordent pas quand elles sont pleines" ou des "aspirateurs, des nettoyeurs à air". Elle souhaite également donner davantage de pouvoir aux maires d'arrondissement, qui "auraient en charge une partie de la propreté, la voirie".

Elle promet de ne pas augmenter les impôts

Côté transports, l'ex-ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy dit "travailler à un schéma de mobilité avec des experts avec comme priorité la fluidité" et entend "sanctuariser les trottoirs pour les piétons". A propos d'une éventuelle réouverture des voies sur berge à la circulation automobile, elle laisserait les Parisiens trancher "à l'issue de la concertation sur le schéma de mobilité".

Concernant la fiscalité, Rachida Dati souhaite lancer un audit sur la totalité des finances de la ville et remettre à plat tous les marchés publics. La candidate des Républicains s'engage également à ne pas augmenter les impôts pendant son mandat.

Enfin, pour le logement, elle loue "une politique du logement équilibrée sur tout le territoire" et souhaite changer les critères d'attribution des logements sociaux "afin de favoriser les personnes habitant déjà Paris".