Législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet toujours hospitalisée

Nathalie Kosciusko-Morizet a été agressée alors qu'elle faisait campagne pour les législatives sur un marché ce jeudi 15 juin au matin à Paris. En direct de l'hôpital Cochin à Paris où elle est hospitalisée, Thierry Curtet fait le point. 

FRANCE 2

"Nathalie Kosciusko-Morizet reste hospitalisée ce soir et seuls ses enfants sont autorisés à la voir", témoigne Thierry Curtet en direct de l'hôpital Cochin à Paris. "À partir de demain,ce sera sa suppléante qui remplira ses obligations de campagne; quant à l'homme, il n'a pas été interpellé, mais de nombreuses photos de presse et la vidéosurveillance du métro devraient permettre de l'interpeller, ou en tout cas de l'identifier."

La guerre des droites à l'origine de l'agression?

"S'agit-il d'un militant politique?", interroge le journaliste. "Les propos que cet homme a tenus pourraient le laisser penser, notamment "C'est de ta faute si nous avons Hidalgo à Paris". Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, que Nathalie Kosciusko-Morizet a affrontée lors des dernières municipales. "Il faut savoir que dans cette circonscription, il y a un climat particulièrement tendu, une virulente guerre des droites. Lors du premier tour, Nathalie Kosciusko-Morizet a affronté de nombreux dissidents. Ils ont tous été éliminés dimanche dernier, mais pas un seul n'a appelé à voter Nathalie Kosciusko-Morizet pour le second tour", rapporte le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La candidate LR, Nathalie Kosciusko-Morizet, agressée par un homme qui a pris la fuite, dans le 5e arrondissement de Paris, le 15 juin 2017.
La candidate LR, Nathalie Kosciusko-Morizet, agressée par un homme qui a pris la fuite, dans le 5e arrondissement de Paris, le 15 juin 2017. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)