Législatives 2017 : dans les Alpes-Maritimes, la guerre est déclarée

Au premier tour des législatives 2017, Caroline Reverso-Meinietti et Éric Ciotti n'étaient séparés que de 1 000 voix. Le scrutin de dimanche 18 juin s'annonce très serré. 

FRANCE 3
Du matin au soir, elle arpente les rues de Nice (Alpes-Maritimes) au pas de course. Caroline Reverso-Meinietti, la candidate de La République en Marche, a créé la surprise dimanche 11 juin en terminant à moins de trois points d'Éric Ciotti. À seulement 31 ans, cette avocate a déjà convaincu un tiers des électeurs. "Elle est très dynamique, très convaincue", estime un homme.

La partie s'annonce difficile

La candidate de La République en Marche ne part pas favorite, mais elle mise sur la dynamique nationale pour l'emporter dimanche 18 juin. Mais Éric Ciotti ne compte pas se laisser faire pour autant. Lui fait campagne pour incarner l'opposition à l'Assemblée nationale. Il veut avant tout "éviter la constitution d'un parti unique". Ici, le député est bien ancré. Il rempile pour un troisième mandat, mais ses fidèles savent que la partie s'annonce difficile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Législatives 2017 : dans les Alpes-Maritimes, la guerre est déclarée
Législatives 2017 : dans les Alpes-Maritimes, la guerre est déclarée (FRANCE 3)