Cet article date de plus de six ans.

Virginie Calmels limogée : "Laurent Wauquiez a pris une décision très brutale", estime Maël de Calan

Le départ de Virginie Calmels était "assez prévisible", a réagi lundi sur franceinfo Maël de Calan, élu LR et vice-président du mouvement Libres !

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Maël de Calan, élu LR et vice-président du mouvement Libres ! le 18 juin 2016 (Radio France)

Le limogeage de Virginie Calmels après ses critiques répétées contre la ligne politique des Républicains est une "décision très brutale", bien qu'"assez prévisible", a réagi lundi 18 juin sur franceinfo Maël de Calan, élu Les Républicains (LR) et vice-président du mouvement Libres ! 

L'élu du Finistère affirme avoir mis en garde Virginie Calmels, lui disant "que tout ça n'était pas très cohérent et que tout ça ne pouvait pas aller très loin. Ce que je constate, c'est que Laurent Wauquiez a pris une décision très brutale." Maël de Calan a appelé Virginie Calmels, et "tous ceux qui pensent que le parti va dans le mur" à "se rassembler derrière une alternative crédible."

"On laisse de côté la très vaste majorité de nos électeurs"

"On constate chez Laurent Wauquiez une volonté de fermeture," estime son ancien rival à la présidence de LR. "Il y a aujourd'hui au sein des Républicains une tendance à se rétrécir, se rétracter, sur une base de plus en plus restreinte d'adhérents, tandis qu'on laisse de côté la très vaste majorité de nos électeurs", a par ailleurs critiqué Maël de Calan.

Il a également comparé le patron des Républicains à Benoît Hamon : "Comme Benoît Hamon, il [Laurent Wauquiez] veut parler à un socle de plus en plus petit, de plus en plus convaincus par son discours et de moins en moins nombreux."

Virginie Calmels a été limogée dimanche 17 juin par Laurent Wauquiez, le président du parti. Les deux cadres étaient en conflit ouvert depuis plusieurs jours. La numéro 2 du parti LR va être remplacée par l'ancien ministre et maire d'Antibes Jean Leonetti, a annoncé le parti dans un communiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.