Une majorité de Français estime que le parti Les Républicains risque de disparaître, selon un sondage

Les sympathisants Les Républicains interrogés plébiscitent Nicolas Sarkozy pour prendre la tête du parti.

Le logo du parti Les Républicains.
Le logo du parti Les Républicains. (BERTRAND GUAY / AFP)

Plus de la moitié des Français (54%) estiment que le parti Les Républicains (LR) risque de disparaître, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 6 juin. Autre enseignement : Xavier Bertrand, François Baroin et Nicolas Sarkozy sont perçus comme les personnalités les plus à même de diriger le parti LR.

Selon cette enquête, 54% des Français pensent que le parti LR, héritier du RPF du Général de Gaulle, risque de disparaître de l'échiquier politique. Dans le détail, 57% des sondés âgés de 65 ans et plus prévoient la disparition du parti. Un pourcentage inquiétant pour LR puisque cette catégorie d'électeurs se déplace en masse pour voter. Par ailleurs, pour un sondé sur 10 (12%), la disparition du parti de droite arrivera "certainement".

Les sympathisants LR, qui représentent 9% de la population, sont 37% à dire craindre une disparition du parti. De plus, 4% d'entre eux juge la disparition de LR "inéluctable".

Xavier Bertrand, François Baroin et Nicolas Sarkozy plébiscités

L'enquête nous apprend également que trois personnalités se détachent auprès des sondés pour diriger Les Républicains. Xavier Bertrand est ainsi plébiscité par les Français interrogés, François Baroin par les sympathisants de droite dans leur ensemble et Nicolas Sarkozy par les sympathisants LR.

Dans le détail, le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, qui a quitté LR en décembre 2017 après l'arrivée de Laurent Wauquiez à la présidence du parti, arrive 1er en nombre de citations par les Français interrogés : 36 % pensent qu’il ferait un bon président pour LR. Il est suivi par l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, avec 34%, au coude-à-coude avec François Baroin, le chef de file de l'Association des maires de France (33%).

Le classement des sympathisants de droite hors RN (LR+UDI) reprend le même podium mais dans un ordre inverse : François Baroin est 1er avec 66% devant Nicolas Sarkozy, 2ème avec 64%, et Xavier Bertrand, 3ème avec 58%. Du côté des sympathisants LR, on note également un changement d’ordre dans le podium : cette fois c’est Nicolas Sarkozy qui arrive en tête avec 68% devant François Baroin, 2ème avec 62% et Xavier Bertrand, 3ème avec 55%.

Valérie Pécresse en 4e position, mais loin du trio de tête

En dehors de ces trois figures de la droite, personne n'émerge réellement. Valérie Pécresse apparaît en 4e position tant auprès des Français que des sympathisants LR et de droite, mais elle est assez nettement décrochée (de 20 à 30 points) du trio de tête. À noter que François-Xavier Bellamy, tête de liste aux européennes, recueille un beau succès d'estime à droite puisque 24% des sympathisants LR pensent qu'il ferait un bon chef.

L'étude nous apprend également que le profil du futur dirigeant de LR fait l'objet de divisions. Ainsi, 59% des Français préfèrent que Les Républicains se choisissent "un(e) dirigeant(e) qui n’a pas d’ambition présidentielle dans l’attente de trouver le bon candidat pour l’élection de 2022" plutôt "qu’un(e) dirigeant(e) qui a une ambition présidentielle pour ne pas perdre de temps pour l’élection de 2022" (41%). Par ailleurs, 53% des sympathisants LR voudraient un dirigeant qui ait une ambition présidentielle, quand 47% d'entre eux préfèreraient qu'il n'en ait pas. 

Enfin, le sondage montre qu’une majorité de sympathisants de LR (61%) attendent de leurs chefs une opposition claire à Emmanuel Macron et au gouvernement. Toutefois, une forte minorité (39%) souhaite que les parlementaires LR puissent régulièrement voter des lois dont le gouvernement serait à l’initiative.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet le 5 juin 2019 jusqu’à 20h.