Cet article date de plus de trois ans.

Les Républicains : Pécresse, un accroc pour Wauquiez

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Le premier Conseil national des Républicains a eu lieu ce week-end. Après une vague de départs, son patron Laurent Wauquiez fait face à une fronde en interne

Laurent Wauquiez a toujours montré qu'il s'accommodait des départs successifs de Jean-Pierre Raffarin ou Xavier Bertrand et de la mise en retrait d'Alain Juppé. Ces départs apportent une clarification de la ligne politique du parti et ils permettent un profond renouvellement des instances dirigeantes à l'image de la nomination à la vice-présidence des Républicains (LR), la juppéiste Virginie Calmels.

Elle résiste

Valérie Pécresse introduit la contestation à l'intérieur du parti les Républicains. Elle oppose une droite progressiste à la droite plus conservatrice de Laurent Wauquiez. Du coup, ça brouille la clarification voulue par ce dernier. Mais Valérie Pécresse ne compte pas quitter le parti, même si elle a créé son propre mouvement.

Cette contestation interne peut affaiblir l'autorité de Laurent Wauquiez, ou bien déboucher sur deux lignes différentes pour les élections européennes en 2019, voire instaurer une nouvelle rivalité pour la prochaine présidentielle. C'est une nouvelle épreuve pour Laurent Wauquiez et le parti, à peine convalescent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.