Les Républicains : Laurent Wauquiez lâche la tête du parti

Laurent Wauquiez a démissionné de son poste de  président des Républicains dimanche 2 juin, une semaine après la déroute aux européennes. 

France 3

La pression était devenue trop forte pour le patron de LR. Laurent Wauquiez a fini par y céder dimanche 2 juin. Valérie Pécresse et Gérard Larcher avaient dès le lendemain de l'échec aux européennes (8,5%) appelé à sa démission. Dans un sondage Ifop paru dans le JDD dimanche, Laurent Wauquiez n'incarnait plus la droite aux yeux des Français. Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen sont loin devant lui.

Les élus courtisés par LREM et Le Pen

Aurélien Pradié, député LR du Lot, a réagi ce soir par téléphone à la démission du patron de son parti : "Je voudrais saluer la grande dignité dont il a fait preuve. La semaine dernière, j'ai mesuré à quel point il avait parfaitement conscience de la gravité de la situation et de la lourdeur de l'échec donc je pense que c'est une décision qu'il mûrit depuis plusieurs jours. Il faut maintenant que la jeune génération prenne toute sur sa place".

Les appels du pied de la majorité se font de plus en plus pressants à l'égard des maires de droite en vue des municipales. C'est aussi le cas au Rassemblement national. "Nous tendons la main à tous les cadres et électeurs LR", a écrit Marine Le Pen sur Twitter dimanche soir.  En attendant que la Haute autorité du parti les Républicains organise de nouvelles élections, Jean Léonetti assurera l'intérim à la tête de LR.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, le 6 décembre 2018 à Paris.
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, le 6 décembre 2018 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)