Laurent Wauquiez s’explique, assume et va porter plainte

Quelques jours après ses propos polémiques devant des étudiants, Laurent Wauquiez a décidé de se défendre. Le président des Républicains assume et va porter plainte.

Pas question d’enlever ne serait-ce qu’une virgule de ce qu’il a pu dire. Laurent Wauquiez assume ses propos tenus devant des étudiants. Devenu la cible de ses adversaires, le président des Républicains s’est exprimé sur BFM-TV mardi soir. Il a notamment dénoncé un acharnement médiatique. "Je pense que j’ai fait une erreur, je n’ai pas mesuré le degré de violence et de manipulation auquel certains journalistes étaient prêts à se livrer pour abattre certains politiques. Eh bien ça ne m’arrivera plus", a-t-il dit.

Un regret, ses propos visant Sarkozy

Son seul regret exprimé concerne ses propos sur Nicolas Sarkozy, dont il avait soupçonné qu’il espionnait ses ministres. Laurent Wauqiez aurait présenté ses excuses. En revanche, pas de marche arrière concernant Valérie Pécresse où il avance "un trait d’humour". Ni pour Alain Juppé. "Je viens montrer que je suis capable d’assumer la totalité des propos que j’ai tenus. Oui j’ai dit aux élèves que je considérais qu’Emmanuel Macron avait construit sa victoire à la présidentielle sur la démolition de François Fillon, je le maintiens". Du côté de la majorité, on ne digère toujours pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Wauquiez lors d\'un meeting des Républicains à Toulon (Var), le 6 décembre 2017.
Laurent Wauquiez lors d'un meeting des Républicains à Toulon (Var), le 6 décembre 2017. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)