"Je n'ai pas l'intention de changer" : critiqué au sein des Républicains, Laurent Wauquiez promet de garder le cap à droite

Le président de LR s'exprimait lors d'un point presse dans le cadre du "Printemps des Républicains", qui se tient samedi 9 et dimanche 10 juin.

Laurent Wauquiez lors du Conseil national du parti Les Républicains, le 27 janvier 2018.
Laurent Wauquiez lors du Conseil national du parti Les Républicains, le 27 janvier 2018. (MAXPPP)

Le cap ne changera pas. Le président des Républicains, Laurent Wauquiez n'a pas "l'intention de changer" de stratégie, malgré les doutes qui pointent dans le parti, a-t-il annoncé samedi 9 juin lors d'un point presse dans le cadre du "Printemps des Républicains".

"Vous me parliez de la reconstruction de la droite, je suis très lucide là-dessus et très humble parce que je sais que ça prendra du temps", "des années avant que les Français nous fassent à nouveau confiance", a-t-il dit.

Mais si vous vous attendez à ce que, face aux premières difficultés, je change de cap, alors, vous apprendrez à me connaître parce que j'ai de la constance et je n'ai pas l'intention de changerLaurent Wauquiez, président des Républicains

Tract polémique

Plus tôt samedi, Maël de Calan, vice-président du mouvement Libres! de Valérie Pécresse, associé à LR, avait remis en cause la stratégie de Wauquiez, lui reprochant notamment de s'être "refermé sur un socle de plus en plus dur d'électeurs, de militants et de sympathisants, y compris dans son entourage".

"Je vois très bien tous ceux qui, en ce moment, alimentent le jeu des divisions, des petites phrases, des stratégies personnelles, je ne m'y abîmerai pas", a poursuivi Laurent Wauquiez, estimant que le "débat sur l'identité de la France est fondateur". Il faisait notamment référence au tract polémique "Pour que la France reste la France", distribué ce week-end par ses troupes. Tiré à 1,5 million d'exemplaires dans le cadre de cette opération "le printemps des Républicains", ce tract a été amplement critiqué jusqu'au sein de la direction du parti.