Démission de Laurent Wauquiez : une occasion pour LREM de débaucher des maires de droite

En duplex de l'Élysée, le journaliste Jeff Wittenberg explique comment le parti de la majorité pourrait profiter du marasme actuel de la droite en vue des municipales.

FRANCE 2

Et si la démission de Laurent Wauquiez et la débâcle subie par la droite lors des élections européennes devenaient un atout pour La République en marche ? En tout cas, le parti présidentiel semble s'être déjà préparé à profiter de la situation. "Ce qui est sûr, c'est que les manœuvres ont commencé avant la démission de Laurent Wauquiez", explique ainsi le journaliste Jeff Wittenberg en duplex depuis l'Élysée, lundi 3 juin.

Des figures compatibles avec Macron

"Dès les résultats des élections européennes, le parti du président a commencé à songer aux élections municipales (...) Parce que ce parti n'a pas un grand réseau d'élus locaux, il compte sur de grands maires de droite qui sont 'Macron-compatibles'. On pense au maire de Reims (Marne), au maire de Nice (Alpes-Maritimes), Christian Estrosi, qui pourraient avoir en partie l'investiture de La République en marche", décrypte le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Christian Estrosi (à droite), le 25 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes).
Emmanuel Macron et Christian Estrosi (à droite), le 25 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)