Grand débat national : les chefs de partis politiques et de groupes parlementaires reçus à l'Élysée

La journaliste Hélène Hug, en duplex de l'Élysée (Paris), fait le point en amont de cette nouvelle semaine de consultations, alors qu'un référendum en mai serait envisagé.

France 2

L'idée d'un référendum, en clôture du grand débat national, fait son chemin à l'Élysée. "Une idée qui ne plait pas du tout à Christian Jacob, le chef de file des députés Les Républicains reçu ce matin par le chef de l'État", rapporte la journaliste Hélène Hug, en duplex de l'Élysée ce lundi 4 février. "Pour lui, le référendum n'est pas la solution pour sortir de la crise. Quant à l'idée de l'organiser le même jour que les élections européennes, ce serait, selon lui, une manœuvre politicienne", explique-t-elle.

Emmanuel Macron attendu dans l'Essonne

La décision d'organiser ou non un référendum n'est pas prise. "Gilles Legendre, le chef de file des députés LREM à l'Assemblée, l'a confirmé ce matin à l'issue de son entretien avec le chef de l'État. Emmanuel Macron va consulter toute la semaine les chefs de partis politiques et de groupes parlementaires. Mercredi 6 février sera le tour de Jean-Luc Mélenchon puis de Marine Le Pen. Le président de la République va également continuer de participer au grand débat national. Il sera, cette après-midi, à Évry, dans l'Essonne", précise Hélène Hug.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'un grand débat avec des élus d\'Outre-mer, le 1er février 2019, à Paris.
Emmanuel Macron lors d'un grand débat avec des élus d'Outre-mer, le 1er février 2019, à Paris. (AFP)