"Christophe Castaner a perdu toute crédibilité pour occuper ses fonctions", juge Éric Ciotti (LR)

Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes est l'invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 7 octobre.

France 2

Le Premier ministre a annoncé la saisie de l'inspection générale des services du renseignement et une revue en profondeur des procédures de détection pour "resserrer les mailles du filet", après l'attaque à la Préfecture de police de Paris. Est-ce une réponse suffisante ? "À chaque fois, on a les mêmes réponses, des commissions, des inspections... On connait le problème, on connait la gravité de la menace qui pèse sur le pays. On est face à une guerre qui nous a été déclarée par la barbarie islamiste", juge Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes et invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 7 octobre.

"Ne pas laisser planer le doute"

Un rapport parlementaire du député LR Éric Diard indique que 1 700 personnes officient dans des professions jugées sensibles, au sein des forces de l'ordre, l'armée, les transports. "Il faut agir avec plus de force. Si une personne dangereuse dans un service public ou dans une profession sensible, celui qui conduit un métro ou un avion, on doit l'écarter immédiatement. On ne doit pas laisser planer le doute", estime Éric Ciotti.

Que faire pour arranger cette situation ? "J'ai demandé ce week-end une commission d'enquête parlementaire avec Christian Jacob", indique Éric Ciotti qui veut faire toute la lumière sur cette affaire. Le député n'hésite pas à charger le ministre de l'Intérieur. "M. Castaner a perdu toute crédibilité pour occuper ses fonctions. C'est un problème avec sa conscience, mais c'est aussi le problème des Français. Il a parlé beaucoup trop vite, parce que l'on est dans un monde de communication. Or, il faut que l'action se substitue à la communication", conclut Éric Ciotti.

Le député Les Républicains (LR), Eric Ciotti, pendant un débat à l\'Assemblée Nationale.
Le député Les Républicains (LR), Eric Ciotti, pendant un débat à l'Assemblée Nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)