Campagne présidentielle de Valérie Pécresse : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics"

Les investigations font suite à un signalement de l'écologiste Julien Bayou daté du 19 avril 2022. L'ex-candidate a annoncé, par la voie de son avocat, son intention de porter plainte pour "dénonciation calomnieuse".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La candidate des Républicains à la présidentielle, Valérie Pécresse, lors d'un discours après le premier tour, le 10 avril 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

La campagne présidentielle des Républicains est une nouvelle fois examinée à la loupe. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics" concernant la campagne présidentielle de Valérie Pécresse, lundi 26 septembre, a appris France Télévisions auprès du parquet de Paris, mardi, confirmant une information de BFMTV

Les investigations font suite à un signalement daté du 19 avril 2022 et lancé par Julien Bayou, élu Europe Ecologie Les Verts au conseil régional d'Île-de-France, présidé par Valérie Pécresse. Elles ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE).

Valérie Pécresse annonce vouloir porter plainte

"Les Verts utilisent toujours la même méthode de dénonciation calomnieuse. Valérie Pécresse fait confiance à la justice", a réagi l'entourage de l'ancienne candidate auprès de France Télévisions. "Ce n'est pas la première dénonciation calomnieuse que nous affrontons", affirment ses proches, se disant "très sereins" au lendemain de l'ouverture de l'enquête. L'ex-candidate a par ailleurs annoncé vouloir porter painte pour "dénonciation calomnieuse" contre Julien Bayou, a appris franceinfo auprès de son avocat Thibaut de Montbrial, confirmant une information de BFMTV.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains - LR

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.