Cet article date de plus de trois ans.

Agression de NKM : le procès de Vincent Debraize renvoyé au 11 juillet

Son avocat avait demandé le renvoi du procès pour préparer le dossier.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nathalie Kosciusko-Morizet face à son agresseur, jeudi 15 juin, sur un marché du 5ème arrondissement à Paris.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Le procès de Vincent Debraize, l'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet, est renvoyé au 11 juillet, selon le journaliste de franceinfo présent lundi 19 juin à l'audience. Son avocat avait demandé le renvoi du procès pour préparer le dossier.

Le maire de Champignolles, dans l'Eure, comparaîtra pour violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours sur personne chargée d'une mission de service public, et outrage sur personne chargée d'une mission de service public, a appris franceinfo de source judiciaire.

Après cette agression place Maubert, dans le 5e arrondissement de Paris, en pleine campagne des législatives, Nathalie Kosciusko-Morizet s'était vu reconnaître deux jours d'ITT.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.