Les PV de stationnement vont-ils passer de 17 à 35 euros ?

C'est une piste avancée par Jean-Marc Ayrault lors de son discours mercredi sur le projet Grand Paris Express, augmenter les PV de stationnement gênant. L'idée est de dégager de nouvelles ressources pour financer le fonctionnement des futures lignes du "supermetro" parisien. Mais la mesure pourrait concerner l'ensemble du territoire.

(Maxppp)

Le volet transport du futur Grand Paris est un projet
pharaonique. Pour le financer, le gouvernement estime qu'il va falloir trouver quelque
30 milliards d'euros
. Reste à savoir comment parvenir à une telle somme en ces
temps de rigueur budgétaire.

Des PV à 30 ou 35 euros

Pour Jean-Marc Ayrault, les collectivités locales
doivent faire un effort à hauteur de 225 millions d'euros. Et pour leur donner
un coup de main, le Premier ministre a évoqué mercredi "la hausse des
amendes forfaitaires de stationnement au bénéfice des autorités organisatrices
de transports
". Concrètement, Matignon plancherait pour que les PV pour
stationnement gênant passent de 17 à 30 ou 35 euros.

La hausse passerait par un loi

Si Jean-Marc Ayrault a avancé cette piste en parlant du Grand Paris, la hausse concernerait l'ensemble du territoire. Les bénéfices dégagés permettraient aux collectivités
locales de financer le fonctionnement de leurs transports en commun. Reste à
savoir si cette hausse sera appliquée uniformément ou si elle
sera proposée à la carte. En tout cas,
le gouvernement devrait faire valider son projet par une loi.