Cet article date de plus d'onze ans.

Les partis autonomistes du Pays basque français appelleront à un "vote de protestation" lors des élections régionales

Réunis au sein d'une coalition électorale Euskal Herria Bai ("Pays basque, oui"),ils ont déclaré que leur groupe "ne cautionera pas l'image du 'respect de la démocratie' que l'Etat français veut donner aux prochaines élections de mars."Sous le slogan "la parole au peuple du Pays basque",ils appellent les citoyens basques à un vote de protestation.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Réunis au sein d'une coalition électorale Euskal Herria Bai ("Pays basque, oui"),ils ont déclaré que leur groupe "ne cautionera pas l'image du 'respect de la démocratie' que l'Etat français veut donner aux prochaines élections de mars."

Sous le slogan "la parole au peuple du Pays basque",ils appellent les citoyens basques à un vote de protestation.

La coalition EH Bai regroupe Abertzaleen Batasuna (AB), principale formation autonomiste du Pays basque français, à tendance modérée, le parti indépendantiste radical Batasuna, légal en France mais interdit en Espagne en raison de liens présumés avec l'organisation basque armée ETA, et la petite formation Eusko Alkartasuna (EA).

En pratique, la coalition ne présentera pas des bulletins de vote en bonne et due forme et proposera de déposer dans les urnes un bulletin reprenant les principales revendications des autonomistes basque, a précisé à l'AFP Peio Etcheverry-Ainchart, porte-parole d'AB.

La coalition propose un vote de protestation dirigé notamment vers "la reconnaissance institutionnelle du Pays basque, "l'officialisation de la langue basque", la "fin de la répression" contre les militants, ainsi que le refus de la construction d'une nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse qui traverserait la région.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.