Cet article date de plus de neuf ans.

Les ministres raffolent de Twitter

Les ministres raffolent de Twitter qu'ils utilisent pour interpeller un adversaire ou commenter l'actualité. Très active sur ce réseau social, durant le week-end de Noël, Nadine Morano a éreinté tour à tour François Hollande ou Dominique de Villepin.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage (FRED DUFOUR / AFP)

Les ministres raffolent de Twitter qu'ils utilisent pour interpeller un adversaire ou commenter l'actualité. Très active sur ce réseau social, durant le week-end de Noël, Nadine Morano a éreinté tour à tour François Hollande ou Dominique de Villepin.

Le réseau social Twitter, dynamique et très actif, a conquis de nombreux ministres. Ils y voient un moyen efficace de faire passer leurs idées et de rendre compte, en temps réel, de leurs activités.

La ministre de l'Apprentissage, Nadine Morano, s'est livrée à Noël à une utilisation effrénée des tweets [messages envoyés via Twitter] : elle en a posté 200, entre le 24 et le 26 décembre.

Le 24 décembre, Mme regrette ainsi l'absence de films à la télévision sur la "natalité", avant de rectifier : elle voulait parler de "Nativité". La politique reprend vite le dessus, et le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, est habillé pour l'hiver.

"Dans les 30 propositions du #PS pas une fois le mot apprenti ! Quel oubli. Il suffit de voir l'Allemagne! il faut #Sarkozy", lance-t-elle. "#Hollande ne dit rien parce qu'il n'a rien de crédible à dire c'est ça la réalité et le #PS non plus d'ailleurs", raille-t-elle dans un autre message.

"Jamais #Hollande n'a été choisi pour être ministre c'est parce que déjà il ne paraissait pas compétent alors Président...", ironise-t-elle.

"Villepin revient tout seul, ça sert à rien!"

Dominique de Villepin, candidat à l'élection présidentielle, en prend lui aussi pour son grade: "Tiens tiens! Villepin qui soutient #Sarkozy sur le service minimum dans le transport aérien! Villepin revient tout seul ça sert à rien!". "Sois sérieux, reviens à l'UMP", lui lance-t-elle.

Le jour de Noël, ce sont les auteurs des Guignols, "cachés derrière leurs marionnettes", qui se font étriller. "Je rêve comme tous ceux que je croise de voir leur tête de bobos prétentieux et dégoulinants de vérité sur les autres", fait savoir Mme Morano, ajoutant: "ils verront que ce n'est pas parce qu'on a grandi dans une cité et qu'on vient d'une famille d'ouvriers qu'on en est moins classe".

Répondant à une dizaines de messages de protestation, la ministre s'adresse "à tous les anonymes méchants bêtes et vulgaires", leur conseillant de faire "la trêve de Noël". "Montrez-vous sous votre meilleur jour soyez sympas bon Noël", leur dit-elle.

"L'anonymat, c'est pas courageux"

Mme Morano se lance dans une diatribe contre l'anonymat sur les réseaux sociaux. "J'aime bien quand les twittos [utilisateurs de twitter] mettent leur photo c'est sympa! On voit à qui on s'adresse. L'anonymat c'est superficiel et pas courageux", dit-elle.

Le premier ministre, François Fillon, qui évoluait sur Twitter, sous le pseudonyme , appréciera.

Certains internautes, y compris à l'UMP, ont douté de l'authenticité du compte de Mme Morano, ouvert récemment. Mais, selon Le Monde, il s'agit bien de son compte officiel.

D'autres ministres, dont , s'étaient fait remarquer, bien avant Mme Morano, sur le site de microblogging. "Il en fait trop, c'est un véritable addict", a confié au Parisien un de ses collègues du gouvernement. Sur Twitter, le ministre raconte ses réunions, répond aux internautes, se moque de Christine Boutin et parfois de lui-même. "25 décembre. j'ai voulu faire un footing, même les mémés allaient plus vite que moi", écrivait le ministre chargé de l'Industrie, le jour de Noël.

Première au hit-parade : NKM

Mais la première au hit-parade reste la ministre de l'Economie, Nathalie Kosciusko-Morizet. vient de franchir la barre de 100.000 followers [les personnes abonnées à un compte].

En politique, d'autres personnalités utilisent Twitter pour régler leurs comptes, parfois avec humour, comme , secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV). Suivie par 40.000 personnes, elle s'était distinguée par une passe d'arme avec Eric Besson sur le nucléaire. Elle l'avait accusé de "faire le kéké sur Twitter".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.