Cet article date de plus de sept ans.

Les élections régionales et cantonales reportées à décembre 2015

Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a annoncé mercredi le report des élections régionales et départementales. Elles auront lieu en décembre 2015 au lieu de septembre. Il s'agit de prendre en compte la réforme territoriale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les élections régionales et cantonales auront lieu en décembre 2015 © Maxppp)

Encore un report. Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a annoncé ce mercredi que les élections régionales et cantonales auront finalement lieu en décembre 2015. "Le scrutin régional sera organisé en décembre 2015, en même temps que les élections des conseillers départementaux ", a-t-il indiqué lors de son compte-rendu du Conseil des ministres. Ce dernier a donné son feu vert à la réforme territoriale en adoptant deux projets de loi, l'un sur les compétences des collectivités, l'autre sur la nouvelle carte régionale et le report des élections.

Les élections avaient d'abord été prévues en 2014 mais pour éviter un trop grand nombre d'élections cette année-là, le gouvernement avait décidé de les reportées. Nouveau report ensuite de mars 2015 à septembre 2015. Ce sera la première fois depuis l'élection présidentielle de 1965 que les Français voteront pour une élection politique au mois de décembre. Depuis, tous les scrutins ont eu lieu au printemps. 

Des scrutins qui prendront en compte la réforme territoriale

Mais la date du mois de décembre 2015 pourrait encore bouger. François Hollande a évoqué en mai dernier l'année 2016. Le chef de l'Etat veut que le vote se fasse avec la nouvelle réforme territoriale. Le nouveau découpage prévoit de passer de 22 à 14 régions. Lors du débat parlementaire, qui commencera début juillet au Sénat, le gouvernement pourrait accepter "un nombre inférieur", a indiqué André Vallini, secrétaire d'État à la Réforme territoriale.  Mais "en aucun cas" plus.

Le projet de loi sur le redécoupage reprend une volonté de François Hollande qu'il y ait "moins d'élus" dans les régions. Leur nombre est plafonné à 150 par conseil régional, ce qui impliquera une réduction dans certaines assemblées élues fin 2015.

►►► A LIRE AUSSI | Fusion des régions : des élus dénoncent des choix incohérents

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.