Les deux défis de l'Europe vus par D. Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit
Daniel Cohn-Bendit (© © France televisions)
Pour l'eurodéputé, l'arrivée en 2004 de 10 nouveaux pays dans l'UE a été "quelque chose d'extraordinaire"

Tête de liste d'Europe Ecologie en Ile-de-France, Daniel Cohn-Bendit définit l'écologie comme la capacité à transformer l'économie.

A ses yeux, "le défi des années à venir" sera la mise en place de "l'Europe sociale" et de "l'Europe écologique". Défendant la spécificité de ce scrutin, il estime que cette élection ne doit pas être "un vote sanction".

L'interview a été tournée à Paris le 11 mai 2009.

Question:

Tous les partis avancent un programme écologique. En quoi celui d'Europe-Ecologie se distingue-t-il des autres ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit

Question:
Le 30 avril, vous avez réclamé un débat sur l'Europe avec Nicolas Sarkozy. Avez-vous reçu une réponse de Nicolas Sarkozy ? Et si oui, laquelle ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit

Question:
Vous êtes député à Strasbourg depuis 1994. Quelles évolutions dans la constructrion européenne avez-vous constaté depuis cette époque ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit

Question:
Selon les sondages, les électeurs risquent de bouder les urnes. Comment l'expliquez-vous ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit

Question:
En 2005, les Français ont dit non au Traité constitutionnel européen. Depuis a été signé le traité de Lisbonne. Les électeurs français ont-ils été dépossédés de leur vote ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit

Question:
Qu'est ce qui vous oppose à Jean-Luc Mélanchon, président du Parti de gauche et tête de liste pour le Front de gauche dans le Sud-Ouest ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit

Question:
Comment réussir à sortir du rythme imposé au débat politique par l'Elysée, alors qu'expliquer l'Europe demande du temps ? Est-ce un piège politique ?
La réponse en vidéo de Daniel Cohn-Bendit