Les communes durement touchées par la baisse des dotations de l'Etat

Samedi 19 septembre, des milliers de maires défileront pour dénoncer la baisse des dotations de l'Etat.

France 3

La grogne des maires de France va prendre plus d'ampleur demain, samedi 19 septembre. Ils comptent manifester pour dénonce la baisse des dotations de l'Etat, laquelle va se poursuivre selon François Hollande.

Jean-Philippe Boonaert, édile de Laventie (Pas-de-Calais), n'a plus les moyens de financer la moindre rénovation. Avec amertume, il constate l'état de plusieurs bâtiments qui auraient bien besoin de travaux.

L'Etat au banc des accusés

A Camon (Somme), le constat est le même. Jean-Claude Renaux n'a plus d'argent pour financer l'enfouissement des lignes électriques ou pour remplacer un policier municipal bientôt à la retraite. "J'ai gratté tout ce que je pouvais gratter dans mes caisses. A un moment donné, c'est clair : l'Etat me demande d'aller chercher dans la poche du contribuable ce qu'il va manquer pour boucler le budget", déclare le maire PCF à France 3.

D'ici 2017, les communes se verront retirer 11 milliards d'euros. Demain, des milliers de maires vont défiler, toutes couleurs politiques confondues. Une mauvaise publicité pour le gouvernement, à trois mois des régionales.

Le JT
Les autres sujets du JT