Cet article date de plus de neuf ans.

Législatives : score historique et majorité absolue pour le PS... et abstention record

La gauche transforme l'essai de la présidentielle. François Hollande obtient une large majorité pour gouverner avec 314 députés, selon les résultats définitifs de ce second tour. Une majorité absolue, sans compter les 17 députés EELV et les dix du Front de Gauche. L'UMP perd plus de cent députés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Le plus gros score qu'on n'ait jamais eu à l'Assemblée nationale" , se réjouit Bruno Le Roux, député PS de Seine-Saint-Denis. Son parti est le large vainqueur des législatives avec 314 sièges (dont les Radicaux de Gauche et les chevènementistes du MRC), contre 204 dans la précédente législature.

Il remporte la majorité absolue au Parlement, sans avoir besoin de ses alliés écologistes (EELV : 17 sièges) ou du Front de Gauche (dix sièges). C'est la première fois que les écologistes auront un groupe parlementaire (15 députés sont nécessaires pour constituer un groupe).

L'UMP et ses alliés divers droite remportent 215 sièges (dont six pour les radicaux valoisiens), contre 320 dans la législature sortante. Le MoDem remporte deux sièges, le FN également, une première avec un scrutin uninominal à deux tours.

Selon Ipsos, la participation à ce second tour est de 55,7 %. Les abstentionnistes représentent donc 44,3 % : un record pour des élections législatives sous la Ve République.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.