Cet article date de plus de neuf ans.

Législatives : Marine le Pen a déposé un recours en annulation devant le Conseil constitutionnel

Battue de 118 voix au second tour des législatives dans là 11e circonscription du Pas-de-Calais par Philippe Kemel (PS), Marine Le Pen a déposé un recours en annulation devant le Conseil constitutionnel a annoncé mercredi 27 juin le Front national.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Hénin-Beaumont, Marine Le Pen devant les militants et les journalistes (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Battue de 118 voix au second tour des législatives dans là 11e circonscription du Pas-de-Calais par Philippe Kemel (PS), Marine Le Pen a déposé un recours en annulation devant le Conseil constitutionnel a annoncé mercredi 27 juin le Front national.

Le Front national a déposé devant le Conseil constitutionnel, mercredi 27 juin au matin, un recours en annulation de l'élection législative dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais où Marine Le Pen avait été battue le 17 juin de 118 voix par le socialiste Philippe Kemel, a annoncé Bruno Bilde, chef du cabinet de la présidente du Front national.

"Nous avons déposé ce recours car il apparaît des différences importantes entre les signatures des premier et second tours sur les listes d'émargement dans deux communes, à Carvin et Libercourt", a expliqué celui qui était chargé de la campagne de Mme Le Pen.

"En raison de ces nombreuses irrégularités et du très faible écart de voix, Steeve Briois (secrétaire général du FN et suppléant de la candidate) a déposé un recours devant le Conseil constitutionnel", a-t-il ajouté.

Lors du second tour des élections législatives, M. Kemel l'avait emporté avec 50,11% des voix (26 812) contre Mme Le Pen (49,89%, 26 694). Dès le soir de sa défaite, la candidate d'extrême droite avait évoqué de possibles irrégularités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.