Législatives : Claude Guéant va découvrir le suffrage universel à Boulogne-Billancourt

Le ministre de l’intérieur a décidé de se lancer dans la campagne des législatives. Il annonce sa candidature à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. Le député UMP sortant ayant décidé lui de ne pas se représenter.

(Gonzalo Fuentes Reuters)

Claude Guéant, l’actuel ministre de l’Intérieur a décidé de
se frotter au suffrage universel dans la ville de Boulogne-Billancourt dans les
Hauts-de-Seine. Il vient d'annoncer sa candidature aux élections législatives de 2012. Il briguera le siège
de député dans cette circonscription actuellement détenue par le maire de la
ville, l’UMP Pierre-Christophe Baguet. Ce dernier a décidé de ne pas se
représenter pour officiellement se consacrer à sa mairie. Il le dit dans une
lettre qui sera envoyée à tous ses administrés dès mardi. Pierre-Christophe
Baguet achèvera en juin prochain son troisième mandat.

Claude Guéant est âgé de 66 ans, il en aura 67 le 17
janvier prochain. Ancien préfet, ex-secrétaire général de l’Elysée, ce proche
du président Nicolas Sarkozy n’a jamais eu aucun mandat d’élu. Il justifie son
choix en expliquant que Boulogne est la ville où il a le plus vécu depuis qu’il
est adulte.

Un homme de droite dans une circonscription de droite

Sur le papier l’élection de Claude Guéant ne devrait pas
poser de problème. La circonscription depuis le découpage de 1986 est détenue
sans discontinuer par la droite, avec des députés RPR, UDF et UMP. Une circonscription
taillée sur mesure pour un ministre de l’Intérieur qui s’est fait remarquer
depuis quelques mois par des déclarations très fermes notamment sur l’immigration,
et ce au grand dam de la gauche qui lui reproche de chasser sur les terres du
Front national.