VIDEO. Législative dans le Doubs : l'UMP, éliminée, va devoir donner sa consigne de vote

Dimanche 1er février, le FN est arrivé en tête, suivi du PS, au premier tour de la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs.

France 3

Le candidat UMP de la quatrième circonscription du Doubs ne sera pas au second tour des législatives partielles, dimanche 8 février. Charles Demouge est arrivé troisième avec 26,54% des voix. La candidate frontiste, Sophie Montel, est arrivée en tête, avec 32,6% des voix. Le candidat PS, Frédéric Barbier, s'est également qualifié pour le second tour avec 28,85% des suffrages exprimés.

NKM pour un front républicain, Le Maire contre

Désormais, tous attendent les consignes de vote de l'UMP. Mais le parti semble divisé. Pour certains, le mot d'ordre est le front républicain. "Si j'étais moi, personnellement, confrontée à ce choix, à cette alternative, et avec regret, sans gaité de cœur, néanmoins, je choisirais de voter pour le candidat qui est opposé au candidat du Front national", a assuré Nathalie Kosciusko-Morizet, vice-présidente du parti. Une position que rejette Bruno Le Maire, député UMP de l'Eure. La position officielle de l'UMP sera annoncée mardi 3 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de l\'UMP, à Paris, le 27 mai 2014.
Le siège de l'UMP, à Paris, le 27 mai 2014. (VALENTINA CAMOZZA / CITIZENSIDE.COM / AFP)