VIDEO. La politique du "ni-ni" n'est pas responsable face au "danger" du FN, estime Valls

Le Premier ministre appelle à rester "lucide", lundi 9 février, face "au danger" que représente le Front national.

EUROPE 1

Une victoire "sans pavoiser", a déclaré Frédéric Barbier, dimanche 8 février. Le candidat PS a remporté d'une courte tête, face au FN, l'élection législative partielle dans le Doubs. Manuel Valls salue ce "ton grave", lundi 9 février, sur Europe 1.

"La digue n'est pas suffisamment solide"

Le Premier ministre appelle la majorité et l'opposition à rester "extrêmement lucides". Le FN "représente un véritable danger surtout quand en face, la digue n'est pas suffisamment solide pour contenir une formation politique qui n'épouse pas les valeurs de la République", déclare Manuel Valls.

Le Premier ministre revient également sur la consigne de vote donnée par l'UMP à l'issue du premier tour dans le Doubs : ni PS, ni FN. Le "ni-ni" n'est "pas responsable", selon Manuel Valls. 

Manuel Valls, le Premier ministre, visite l\'usine Peugeot à Sochaux (Doubs), le 5 février 2015.
Manuel Valls, le Premier ministre, visite l'usine Peugeot à Sochaux (Doubs), le 5 février 2015. ( MAXPPP)