Cet article date de plus d'onze ans.

"Le solde sera positif" pour la majorité à l'issue des régionales, a affirmé vendredi le porte-parole adjoint de l'UMP

La droite ne détient actuellement que deux régions sur 22.Dans le même temps, Dominique Paillé "ne croit absolument pas" à un vote sanction, a-t-il dit vendredi sur Canal +.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Dominique Paillé à l'Assemblée nationale le 23-5-2006 (AFP - THOMAS COEX)

La droite ne détient actuellement que deux régions sur 22.

Dans le même temps, Dominique Paillé "ne croit absolument pas" à un vote sanction, a-t-il dit vendredi sur Canal +.

Invité à citer les régions que l'UMP et ses alliés jugent gagnables, le porte-parole en a évoqué quatre : le Centre, la Champagne-Ardenne, les Pays-de-la-Loire et la Basse-Normandie. "Je ne doute absolument pas que nous conservions l'Alsace", l'une des deux
régions (avec la Corse) gérées par la droite, a-t-il ajouté.

Dominique Paillé a estimé que Nicolas Sarkozy, qui poursuit ses déplacements en région, "ne fait pas campagne", mais est "sur le terrain". "Le président de la République explique la politique du gouvernement", a-t-il fait valoir, en appelant à "ne pas confondre les deux niveaux d'intervention, régional et national". "Il ne se mélange pas aux sujets strictement locaux", a-t-il insisté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.