Le Sénat rejette le projet de loi sur les élections locales

Le Sénat a rejeté vendredi soir le projet de loi du ministre de l'Intérieur Manuel Valls sur les élections locales. Il prévoit notamment un scrutin paritaire pour les cantonales. La droite et les centristes ont voté contre. Les communistes se sont abstenus.

(/SIPA - DELALANDE RAYMOND)

Jeudi soir déjà, les sénateurs avaient rejeté
le scrutin paritaire pour les cantonales, mesure phare du projet de loi
électoral du ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Ce mode d'élection
décrit comme unique au monde, prévoyait l'élection au scrutin majoritaire d'un
binôme homme-femme de conseillers généraux dans chaque canton.

Vendredi soir et sans
surprise, les sénateurs ont rejeté l'ensemble du texte par 166 voix contre et
142 pour. La droite UMP et centriste (UDI-UC) a voté contre. Les communistes se
sont abstenus. Le PS et les écologistes ont voté pour mais l'autre partenaire
de la majorité gouvernementale le RDSE (à majorité radicaux de gauche) n'a pas
pris part au vote. Le texte va maintenant partir à l'Assemblée nationale qui
devrait l'approuver le gouvernement y disposant d'une large majorité.