Cet article date de plus de neuf ans.

Le PS et ses proches alliés remportent la majorité absolue à l'Assemblée

Le Parti socialiste et ses alliés ont remporté dimanche 17 juin au second tour des élections législatives la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon des estimations de plusieurs instituts de sondage.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Assemblée nationale (AFP)

Le Parti socialiste et ses alliés ont remporté dimanche 17 juin au second tour des élections législatives la majorité absolue à l'Assemblée nationale, selon des estimations de plusieurs instituts de sondage.

Le Parti socialiste et ses proches alliés remportent la majorité absolue à l'Assemblée nationale, selon des estimations du second tour des élections législatives, dimanche, des instituts Sofres et CSA obtenues de sources concordantes.

Le PS et ses alliés radicaux de gauche, divers gauche et chevènementistes obtiennent entre 312 et 326 sièges, soit largement plus que la majorité absolue (289), EELV entre 18 et 24, le Front de gauche entre 9 et 11.

L'UMP et le Nouveau Centre ont entre 212 et 234 sièges, l'extrême droite, principalement le FN, entre 1 et 4, le MoDem 1 à 2.

François Hollande et le gouvernement n'auront ainsi pas besoin des députés écologistes ou du Front de gauche pour obtenir la confiance de l'Assemblée nationale et pour faire passer leurs projets de loi.

Le taux d'abstention atteindrait 44%, selon un sondage CSA pour BFM TV-RMC-20 Minutes-iTélé, soit un pourcentage supérieur à 2007 (40,02%).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.