Les ministres ont jusqu'à fin juin pour ne plus cumuler les mandats

Jean-Marc Ayrault a expliqué, sur France Inter, que les membres du gouvernement devront mettre fin à leurs fonctions à la tête d'exécutifs locaux, conformément à la charte qu'ils ont signée.

Le nouveau gouvernement, le 17 mai 2012, à l\'Elysée (Paris).
Le nouveau gouvernement, le 17 mai 2012, à l'Elysée (Paris). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Fin juin. C'est l'échéance limite fixée par Jean-Marc Ayrault, vendredi 18 mai, à ses ministres pour se mettre en conformité avec la règle de non cumul des mandats. Cette règle est un volet de la charte déontologique signée par les 34 membres du gouvernement lors du premier Conseil des ministres.

"En tout état de cause, à la fin du mois de juin - ça sera une décision qui sera totalement respectée -, il n'y aura pas un seul ministre qui sera chef d'un exécutif local ou même adjoint, président d'une société locale, d'un office HLM... Il pourra rester, s'il le souhaite, simple conseiller", a déclaré Jean-Marc Ayrault.

Ayrault ne sera plus que conseiller municipal de Nantes

Le Premier ministre a précisé que lui-même ne serait plus à cette date que conseiller municipal de Nantes, la ville dont il est maire depuis 1989. Il n'a pas précisé la date exacte, indiquant que cela se ferait "en fonction des dates des assemblées locales"

Revenant sur la volonté d'exemplarité du nouveau pouvoir, Jean-Marc Ayrault a rappelé qu'il s'agissait d'un "engagement pris pendant la campagne électorale". "Et ça commence par ceux qui exercent les plus hautes fonctions. (...) L'exemplarité, c'est d'abord ceux qui exercent les plus hautes responsabilités qui doivent l'appliquer", a-t-il fait valoir.