Cet article date de plus de neuf ans.

Le mystère Eva Joly

Les rumeurs vont bon train en ce qui concerne la candidature d'Eva Joly, au lendemain de l'accord avec le PS sur le MOX. La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle souhaite "prendre un peu de hauteur". Elle ne se rendra pas au Conseil fédéral d'EELV demain.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jean-Paul Pelissier Reuters)

Ira-t-elle jusqu'au bout ? Pourquoi veut-elle souffler à six mois de la présidentielle ? Les interrogations fleurissent ce matin autour de la campagne d'Eva Joly. Hier son entourage a indiqué que la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle souhaitait "prendre un peu de hauteur ", après les négociations cacophoniques entre PS et EELV sur le nucléaire.

Hier soir, la candidate a annulé son rendez-vous sur le plateau de France 2 où elle devait débattre avec Jean-François Copé. Elle a également annoncé qu'elle ne serait pas présente au Conseil fédéral d'EELV demain samedi.

Dans un entretien à Public-Sénat, Noël Mamère a dit "comprendre qu'Eva Joly soit troublée et s'interroge ". "Elle a toujours eu une position très ferme sur ces questions (nucléaires) et éthiques " et "on est en train de s'en éloigner très sérieusement " avec l'intervention d'Areva auprès du PS, a ajouté le député-maire de Bègles (Gironde).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.