"Le Monde" faisait état jeudi d'un dîner en 2008 entre Liliane Bettencourt et Eric Woerth, ministre du budget

Interrogé par "Le Monde" , le cabinet de M.Woerth a confirmé l'existence de ce dîner."Rien d'illégal, d'ailleurs, dans ce rendez-vous. C'est juste la confirmation des liens étroits entre Mme Bettencourt et le couple Woerth, tendant à nourrir les soupçons de conflits d'intérêts", écrit le quotidien.

Liliane Bettencourt en 2002
Liliane Bettencourt en 2002 (AFP/JOEL SAGET)

Interrogé par " Le Monde" , le cabinet de M.Woerth a confirmé l'existence de ce dîner.

"Rien d'illégal, d'ailleurs, dans ce rendez-vous. C'est juste la confirmation des liens étroits entre Mme Bettencourt et le couple Woerth, tendant à nourrir les soupçons de conflits d'intérêts", écrit le quotidien.

Sept jours plus tôt, le 23 janvier 2008, le ministre avait remis, à Bercy, les insignes de la Légion d'honneur à Patrice de Maistre, le gestionnaire de la fortune de Mme Bettencourt. M. de Maistre n'est autre, à l'époque, que l'employeur de Florence Woerth.

L'information sur ce dîner provient de scellés judiciaires liés à l'affaire Bettencourt.

Mercredi, le Nouvel-Observateur et Médiapart faisait état d'un don de Liliane Bettencourt au mouvement politique de soutien à Eric Woerth (voir ).

Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), a jugé légitime la demande des députés PS de création d'une commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Bettencourt/Woerth, estimant jeudi qu'elle "ne pose pas de problème de recevabilité sur le fond". Tout en renouvelant son entier soutien au ministre du Travail, Eric Woerth, et en dénonçant "une chasse à l'homme", M. Accoyer a jugé, devant l'Association des journalistes parlementaires, qu'une telle commission d'enquête était "tout à fait dans les prérogatives du Parlement".

Toujours dans le cadre de cette affaire, l'épouse d'Eric Woerth, qui travaillait pour la société gérant une partie des actifs de Liliane Bettencourt, a porté plainte pour diffamation contre Arnaud Montebourg et Eva Joly, a annoncé jeudi son avocat.