Le maire de Nice, Christian Estrosi, annonce quitter Les Républicains

Le maire de Nice a annoncé sa décision de se "mettre en congés des Républicains", dans un entretien au "Figaro".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christian Estrosi, le maire de Nice, le 8 avril 2021 à Nice (Alpes-Maritimes).  (ERIC DERVAUX / HANS LUCAS / AFP)

"Je m'en vais de LR." Christian Estrosi a exprimé son intention de quitter Les Républicainsune décision "pénible pour le gaulliste qu['il est]"dans une interview au Figaro publiée jeudi 6 mai. Le maire de Nice (Alpes-Maritimes) a déploré  "la dérive d'une faction qui semble avoir pris en otage la direction du parti" pour faire capoter le projet d'alliance entre La République en marche et LR aux régionales. Il a affirmé n'avoir "jamais subi une telle violence dans [son] parti" que lors des discussions autour de cette affaire depuis dimanche, où il assure avoir été qualifié de "malfaisant", tout comme le maire de Toulon. Hubert Falco avait déjà annoncé, mercredi, qu'il quittait le parti.

"Je n'entends subir ni l'autorité d'un appareil politique, ni d'une autorité gouvernementale quelle qu'elle soit", a ajouté Christian Estrosi, quelques jours après l'imbroglio autour du soutien de LREM à liste de Renaud Muselier pour les régionales en Paca.

L'ancien député a également indiqué qu'il était "temps de reconstituer une grande formation politique moderne pour rassembler les gens de droite et du centre autour d'un vrai projet". "Je regrette toujours les départs, mais cette décision a le mérite de la cohérence", a de son côté déclaré à l'AFP le président de LR, Christian Jacob.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.