Cet article date de plus de neuf ans.

Le Grand Paris des transports a trouvé son financement

Le Grand Paris des transports est financé. Jean-Marc Ayrault et Jean-Paul Huchon ont ratifié vendredi la convention entre l'Etat et la région qui va permettre le paiement du projet de rénovation du réseau de transports parisien. Dans le même temps, l'Assemblée nationale a voté pour la "création d'une métropole du Grand Paris". Décryptage du financement et du calendrier des travaux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (IDÉ)

6 milliards d'euros : c'est la somme consacrée à la rénovation et au renforcement du réseau de transports parisien d'ici 2017. Dans les clous depuis le mois de mars et l'annonce de Jean-Marc Ayrault, le texte a été voté par les élus régionaux le 20 juin.

Nouvelle étape vendredi avec sa ratification par le Premier ministre et par Jean-Paul Huchon, président PS de la région Île-de-France, en présence de Cécile Duflot (ministre du Logement, en charge du Grand Paris) et Frédéric Cuvillier (ministre chargé des Transports).

6 milliards d'euros, c'est trois fois ce qui est dépensé actuellement pour la rénovation des transports parisiens : Jean-Paul Huchon a insisté sur le fait que ce texte était une vraie "preuve d'amour ". 

Un partenariat entre l'Etat et la région

6 milliards d'euros vont donc être investis dans le "Grand Paris des transports ". Ils proviennent : 

1 milliard de l'Etat2,5 milliards de la région Ile-de-France500 millions des autres collectivités (départements) et les opérateurs2 milliards de la Société du Grand Paris (SGP), créée sous Nicolas Sarkozy

Un coût total de 30 milliards d'euros

Jusqu'à présent, le problème se situait justement au niveau de la SGP, réticente à investir autant d'argent. "Est-ce que cela va faire plaisir à la SGP
? Non !
", avait ainsi indiqué le Premier ministre au moment de dévoiler son plan. 

Il faut dire que les coûts du projet ne s'arrêteront pas là : le "protocole" Etat-Région porte uniquement sur la période 2013-2017. Des travaux sont prévus jusqu'à 2030 pour un coût total s'élevant à 30 milliards d'euros environ. 

 

Quel calendrier ? 

2015 marque le début des travaux, avec la construction d'une ligne reliant Noisy-Champs au Pont-de-Sèvres. Elle sera achevée en 2020 et permettra de soulager la circulation dans Paris intra-muros .

Les trois quarts du réseau seront en service en 2025, et la totalité en 2030. L'infographie fournie par la région, ci-dessous, permet de se faire une idée plus concrète de l'évolution précise des travaux. 

L'objectif déclaré du Premier ministre est d'améliorer et de renforcer l'existant avant de développer un nouveau réseau.

2013 - 2030 en un coup d'oeil

La SGP a par ailleurs mis en ligne une carte interactive permettant aux internautes de jeter un coup d'oeil aux lignes à venir et à leusr futurs trajets. 

Il est déjà possible, avec le diaporama ci-dessous, de voir l'évolution du réseau de transports de 2013 à 2030. Le développement du réseau des transports est marquant. 

 

Created with [flickr slideshow](http://www.flickrslideshow.com). La "Métropole de Paris" verra le jour en 2016 --------------------------------------------- A cela viendra s'ajouter, le 1er janvier 2016, la création d'une "Métropole de Paris", réunissant Paris et une trentaine de pôles, pour dynamiser la solidarité entre les zones les plus aisées et celles les plus défavorisées. Le projet a été voté vendredi matin à l'Assemblée nationale.   La métropole sera un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre qui regroupera donc la ville de Paris, l'ensemble des communes des départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), ainsi que d'autres EPCI d'Ile-de-France comprenant au moins une commune de petite couronne. Les intercommunalités actuellement existantes dans la petite couronne disparaîtront, mais en revanche la métropole sera divisée en "territoires" d'au moins 300.000 habitants et regroupant plusieurs communes. Paris elle-meme constituera un territoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.