Cet article date de plus de dix ans.

Le gouvernement lance les mesures d'urgence prévues pour la filière solaire

Revaloriser le prix de l'énergie solaire, favoriser les panneaux européens plutôt que chinois : deux mesures phares annoncées ce lundi par la ministre de l'Environnement, Delphine Batho. Elles étaient attendues par les professionnels depuis septembre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La ministre de l'Environnement a
profité d'un déplacement à l'usine MPO en Mayenne pour faire ses annonces. Une
visite symbolique : cette entreprise est un des deux derniers fabricants de cellules
photovoltaïque en France avec Photowatt. MPO est donc particulièrement
concernée par ce plan de soutien de la filière solaire.

Des industriels qui attendaient donc
avec impatience les annonces de Delphine Batho. Des mesures dites d'urgence promises
lors de la conférence environnementale du gouvernement en septembre. La
première consiste à bonifier de 5 à 10% les tarifs auxquels EDF rachète l'électricité
en France lorsque les cellules et les panneaux sont "made in Europe" ,
a expliqué la ministre.

Le
gouvernement a également "décidé de doubler les volumes cibles pour le photovoltaïque,
à 1.000 mégawatts supplémentaires en 2013"
, a expliqué Delphine Batho lors
d'une conférence de presse. La moitié sera réservée à des projets "innovants"
(solaire à concentration ou avec suivi du soleil) et l'autre moitié à des
centrales de type ombrières de parkings et en toiture. Un deuxième appel
d'offres sera également lancé en 2013, a promis Mme Batho. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.