Cet article date de plus de dix ans.

Le Conseil constitutionnel publie les résultats définitifs du 1er tour : 500 000 voix d’écart entre Hollande et Sarkozy

Les résultats définitifs et officiels du premier tour de l’élection présidentielle ont été publiés par le Conseil constitutionnel. François Hollande devance donc Nicolas Sarkozy de plus de 500 000 voix.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le conseil constitutionnel (AFP)

Les résultats définitifs et officiels du premier tour de l'élection présidentielle ont été publiés par le Conseil constitutionnel. François Hollande devance donc Nicolas Sarkozy de plus de 500 000 voix.

François Hollande est arrivé en tête dimanche du premier tour de la présidentielle avec 10.272.705 voix, devant Nicolas Sarkozy qui en a recueilli 9.753.629, a annoncé mercredi le Conseil constitutionnel.

Le Conseil a opéré diverses rectifications d'erreurs matérielles, procédé à des redressements et à des annulations pour arriver à un résultat final modifié à la marge par rapport à celui diffusé lundi par le ministère de l'intérieur. Selon ce résultat calculé en pourcentage, M. Hollande devance toujours M. Sarkozy avec 28,63% des suffrages contre 27,18% (inchangés par rapport aux données du ministère).

Marine Le Pen (FN) a recueilli 6.421.426 voix (17,90% des suffrages). Jean-Luc Mélenchon (FG) en a obtenu 3.984.822 (11,10%) et François Bayrou (MoDem)
3.275.122 voix (9,13%).

Tous les autres candidats sont en-dessous de la barre des 3%. Eva Joly (EELV) a obtenu 828.345 voix (2,31%). Nicolas Dupont-Aignan (DLR) en recueille 643.907, soit 1,79%. Philippe Poutou (NPA) obtient 411.160 voix (1,15%), la candidate LO Nathalie Arthaud 202.548 (0,56%) et Jacques Cheminade 89.545 (0,25)%.

Sur 46.028.542 électeurs inscrits, selon le Conseil constitutionnel, 36.584.399 ont voté, et 35.883.209 se sont exprimés, ce qui porte le taux d'abstention à 22,04%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.