Le B@romètre à Nice : Estrosi domine la campagne sur Twitter

Nice est l'une des villes les plus actives sur Twitter. Et comme dans d'autres communes, un homme cristallise l'essentiel de la conversation sur les réseaux sociaux : le député-maire sortant UMP Christian Estrosi. Habitué des tweets, il domine ses adversaires sur les réseaux. Voici le résultat B@romètre France Info - Semiocast des municipales sur les réseaux sociaux avec l'Observatoire du webjournalisme.

(Maxppp)

Il est au centre de la conversation sociale à Nice. Christian
Estrosi , le député-maire UMP domine la campagne municipale sur les réseaux
sociaux. Près de 70% des tweets lui sont consacrés, que ce soient des tweets de
soutiens ou de critiques. Christian Estrosi est présent depuis longtemps sur Twitter
et il compte 39.000 abonnés. Il est aussi très actif sur Facebook et a un
compte Instagram. Les autres candidats se partagent donc les miettes.

Le candidat socialiste, Patrick Allemand, a ainsi ouvert un
compte Twitter spécifique : @allemand2014, qui ne compte que 194 abonnés
et 240 tweets.

Par ailleurs, l'un des candidats les plus actifs sur Twitter est
le candidat identitaire Philippe
Vardon (8% du trafic). Il a plus de 4800 abonnés et a déjà émis plus de 14000 tweets ou retweets en un peu plus de deux
années. 

Deux évènements très discutés

Parmi les liens URL les plus partagés, on trouve un article
du site Mediapart , fin janvier, sur
deux nuits passées à Paris dans un hôtel quatre étoiles par Christian Estrosi et qui ont été facturées à la mairie (plus de
550 partages). Ce qui, du coup, en fait aussi le thème premier sur Nice de cette
tweet-campagne avec 10% du trafic thématique.

Par ailleurs le soutien public du réalisateur Abdellatif
Kechiche au maire sortant a également généré des discussions (9% du trafic). Les
internautes de droite se félicitent de ce soutien inattendu pendant que les
autres se désolent de cette "dérive". Abdellatif Kechiche a
d'ailleurs été obligé de se justifier, réalimentant le "buzz".

La liste des candidats déclarés à ce jour

Patrick Allemand (PS-EELV-MRC)
Marie-Christine Arnautu (FN)
Olivier Bettati (DVD)
Christian Estrosi (UMP)
Robert Injey (FG)
Jacques Peyrat (ER)
Philippe Vardon (NR)