Cet article date de plus de dix ans.

L’Assemblée adopte le texte instituant la "TVA sociale"

Les groupes UMP et Nouveau centre (NC) ont voté pour. Le projet de loi de finances rectificative pour 2012, qui prévoit notamment la création d’une "TVA sociale", a été adopté par 301 voix contre 207. Le texte sera examiné par le Sénat dès mercredi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L’opposition avait mené une longue
bataille contre ce texte, dernière mesure emblématique du quinquennat de
Nicolas Sarkozy. Les groupes PS et Front de Gauche ont défendu pied à pied les
nombreux amendements déposés après avoir tenté, en vain, de soumettre la "TVA sociale" à référendum.

Le texte, qui sera examiné dès demain au Sénat, prévoit :

une augmentation de 1,6 point de la TVA au 1er octobre prochain, qui
passera ainsi de 19,6 à 21,2%une augmentation de deux points de la CSG sur les revenus du capital.

Pour compenser, les cotisations patronales affectées à la protection sociale
seront supprimées – à hauteur de 13,6 milliards d’euros.

Le texte entérine également la création d’une taxe de 0,1% sur les revenus des transactions financières, applicable dès le 1er août.
Cette taxe vise toutes les transactions réalisées sur des actions de sociétés
cotées dont le siège social est en France et dont la capitalisation est
supérieure à un milliard d’euros.

Les achats d’actions dans le cadre de l’épargne salariale sont exonérés.

Ce projet de loi devrait être définitivement adopté par le Parlement
avant le 7 mars, date à laquelle députés et sénateurs interrompront leurs
travaux pour cause de campagne électorale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.