Vidéo Présidentielle : Franck Riester milite pour une "la création d'une maison commune" avec LREM et le Modem

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le président du parti Agir évoque néanmoins une "ligne rouge" qui est pour lui "la fusion dilution, la création d'un tout, dans lequel personne ne retrouverait sa sensibilité."

Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce Extérieur et de l'Attractivité et président d'Agir, jeune parti politique qui organise dimanche 26 septembre son deuxième congrès, milite sur franceinfo pour "la création d'une maison commune" afin de "constituer ce pôle, cette droite fidèle à ces idées, cette droite républicaine et ce centre qui ont envie de travailler pour la réélection d'Emmanuel Macron."

"On peut être fiers au bout de trois ans d'avoir réussi à crée un parti politique de droite et de centre droit", se félicite le président d'Agir.

"Nous pensons depuis longtemps qu'il faut mieux travailler avec nos partenaires de LREM et le Modem et donc nous sommes favorables à une meilleure communication et à la création d'une maison commune."

Franck Riester, président du parti Agir

franceinfo

La "ligne rouge" pour lui est "la fusion dilution, la création d'un tout, dans lequel personne ne retrouverait sa sensibilité." Il appelle donc à "bâtir cette coopérative pour pouvoir préparer à la fois l'élection présidentielle et ensuite avoir la majorité qui nous permet de gouverner, mettre en œuvre le projet politique que portera le Président de la République que nous soutiendrons pour cette élection 2022 s'il est candidat, ce que j'appelle de mes vœux."

Au sujet du mouvement que s'apprête à lancer l'ancien Premier ministre, Edouard Philippe, "nous partageons des idées et des valeurs en commun" selon lui. "Nous souhaitons travailler avec lui", confirme Franck Riester, "il faut savoir se rassembler au service de nos idées et au service de l'action et de l'intérêt du pays." Il souhaite "rassembler plutôt que de rester chacun chez soi, chacun pour soi. Il y a une initiative que prend Edouard Philippe et nous voulons travailler avec lui à constituer ce pôle, cette droite fidèle à ces idées, cette droite républicaine et ce centre qui ont envie de travailler pour la réélection d'Emmanuel Macron."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La République en marche - LREM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.