Cet article date de plus de deux ans.

Politique : un député La République en Marche victime d’insultes racistes et menacé de mort

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Politique : un député La République en marche victime d’insultes racistes et menacé de mort
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le racisme a de nouveau frappé. Vendredi 4 janvier, le député La République en Marche Jean-François Mbaye a reçu, via une lettre, des menaces de mort et des insultes racistes.  

Il se dit attristé et choqué. Vendredi 4 janvier 2019 à l’Assemblée nationale, Jean-François Mbaye, député La République en Marche, a reçu une lettre abjecte et anonyme. Elle contient notamment des menaces de mort et des insultes racistes, extrêmement violentes. À Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), il a accepté de la lire : "En 1962, les Algériens ont dit aux colons : c'est la valise ou le cercueil. Mbaye on te dit la même chose et comme tu ne vas pas obtempérer, on va tout simplement te mettre une balle dans la tête. Le climat actuel s'y prête bien. Les accidents de chasse augmentent. Tu vas mourir."

"Le racisme abject frappe à nouveau"

Dans la même lettre, deux autres députés de La République en Marche sont également menacés de mort. C’est le cas du Breton Hervé Berville et de la députée de Paris Laetitia Avia. Cette dernière a réagi sur Twitter : "Comme une claque le 4e jour de l'année 2019, le racisme abject frappe à nouveau." Depuis la soirée du vendredi 4 janvier, Jean-François Mbaye a reçu de nombreux témoignages de soutien politique, y compris des partis d’opposition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.