Municipales : quand les candidats LREM s'allient à la droite

Le second tour qui aura lieu le 28 juin prochain sera inédit. Certains candidats LREM se sont alliés à la droite, comme à Bordeaux (Gironde) ou Strasbourg (Bas-Rhin).

FRANCE 3

La campagne pour le second tour des municipales est lancée. Les piètres résultats du premier poussent le parti présidentiel à nouer des alliances, surtout à droite. C'est notamment le cas à Bordeaux, en Gironde, ou à Strasbourg (Bas-Rhin), où LR et LREM partiront côte à côte. À Lyon (Rhône), Gérard Collomb s'est allié il y a quelques jours, contre l'avis de la majorité, à la droite de Laurent Wauquiez.

"Macron a raté le pari de l'implantation"

Pour le président de la République, c'est l'échec du "en même temps". "Emmanuel Macron a largement raté le pari de l'implantation. On verra au soir du second tour qu'il y aura très peu de drapeaux La République en marche sur la carte de France des municipalités. Il a sans doute aussi raté le pari de la recomposition politique, celle qui aurait permis de traduire le 'en même temps' avec des alliances parfois à droite, parfois à gauche", assure Bernard Sananès, président de l'institut d'études Elabe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire sortant de Lyon, Gérard Collomb, lors d\'une conférence de presse, le 28 mai 2020. 
Le maire sortant de Lyon, Gérard Collomb, lors d'une conférence de presse, le 28 mai 2020.  (JEFF PACHOUD / AFP)