Manque de parité au sommet de l’Etat : l’embarras du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner

Interpellé par la journaliste de Bloomberg Hélène Fouquet, le porte-parole du gouvernement a dû justifier le manque de femmes dans la haute administration et les cabinets ministériels. 

Pas assez de femmes au sommet de l’Etat ? C’est la question qu’a posée la journaliste Hélène Fouquet au porte-parole du gouvernement Christophe Castaner lors du point presse post Conseil des Ministres de ce mercredi 7 juin.

Des cabinets « extrêmement masculins »

La journaliste remarquait en effet que «  les cabinets sont extrêmement masculins », soulignant notamment le manque de femmes dans la haute administration, et notamment au sein de l’Elysée. Elle a ainsi demandé très directement à Christophe Castaner : « est-ce que vous avez un problème de recrutement de femmes ? ».

Le porte-parole du gouvernement tente d’argumenter…

Reconnaissant que la parité est l’une des priorités du gouvernement, Christophe Castaner a indiqué que le gouvernement était « vigilant sur ce sujet ». Relancé par la journaliste, il a tenté de se justifier, a souligné que les équipes de l’Elysée n’étaient pas encore entièrement constituées, puis a indiqué que le seul sexe ne saurait justifier l’embauche d’une personne et souligné la nécessité de recruter des employés compétents.

Il a toutefois reconnu in fine que la journaliste avait raison de le questionner et même lâché que c’était « assez juste de le faire ». 

Christophe Castaner, porte parole du gouvernement
Christophe Castaner, porte parole du gouvernement (Brut)